Marie Antoniette

In Glogpedia

by cremerie
Last updated 8 years ago

Discipline:
Social Studies
Subject:
Historical biographies

Toggle fullscreen Print glog
Marie Antoniette

Maria Antonia Josepha Joanna de Habsbourg-Lorraine (en français, Marie Antoinette Josèphe Jeanne de Habsbourg-Lorraine), plus connue sous le nom de Marie-Antoinette d’Autriche (Vienne, 2 novembre 1755 – morte guillotinée à Paris, le 16 octobre 1793), était archiduchesse d’Autriche, princesse impériale, princesse royale de Hongrie et de Bohême, dauphine de France, reine de France et de Navarre (1774–1792), épouse de Louis XVI, roi de France. Elle était la sœur de Joseph II d’Autriche et de Léopold II d’Autriche. Elle fut surnommée « l’Autrichienne » dès le début de la Révolution française puis « Madame Déficit » et, plus tard, « Madame Véto ».

Louis XV meurt le 10 mai 1774 et Marie-Antoinette devient reine de France et de Navarre à 18 ans. Toujours sans héritier à offrir à la France et toujours considérée comme une étrangère même par la famille royale qu'elle n'aime pas (en fait le mariage entre elle et Louis XVI met sept ans à être consommé8), la reine devient, dès l’été 1777, la cible de premières chansons hostiles qui circulent de Paris jusqu’à Versailles. Une véritable coterie se monte contre elle dès son accession au trône, des pamphlets circulent, d'abord de courts textes pornographiques puis des libelles orduriers8. Ses déboires conjugaux étant publics, on l’accuse d’avoir des amants (le comte d’Artois son beau-frère, le comte suédois Hans Axel de Fersen) ou même des maîtresses (la duchesse de Polignac), de dilapider l’argent public en frivolités (robes de Rose Bertin, parfums de Jean-Louis Fargeon9) ou pour ses favoris, de faire le jeu de l’Autriche, désormais dirigée par son frère Joseph II. Elle y est clouée au pilori comme une nymphomane perverse et inassouvissable et bien vite la certitude de son insatiable érotisme se répand. Elle est décrite comme une "prostituée babylonienne", une "infâme tribade" ayant l'habitude, à Trianon, d'épuiser quotidiennement plusieurs hommes et plusieurs femmes pour satisfaire sa "diabolique lubricité".

Marie Antoniette

Documentaire sur la vie de Marie-Antoinette


Comments

    There are no comments for this Glog.