Jeux Olympiques d'été de 1912

In Glogpedia

by dartditaro
Last updated 5 years ago

Discipline:
Health & Fitness
Subject:
Sports

Toggle fullscreen Print glog
Jeux Olympiques d'été de 1912

Jeux olympiques d'été de 1912

Le Stade olympique en 2007.

Write your text here

Stockholm 1912-PAWLOWITCH Dimitry (RUS) 7e.

Les cinq continents sont pour la première fois représentés. L'Égypte, l'Islande, le Luxembourg, le Portugal, la Serbie et le Japon font leur apparition aux Jeux olympiques. Vingt-huit nations et 2 407 athlètes participent à l'évènement.

Nouveautés technologiquesBien organisés, les Jeux de Stockholm virent l’utilisation pour la première fois aux Jeux Olympiques de dispositifs électroniques de chronométrage, de photo d’arrivée (photo-finish) et d’un système d’appel public.

Publié en 1913, le rapport officiel de Stockholm 1912, “The official report of the Olympic Games of Stockholm 1912: the Fifth Olympiad” est très complet et bien structuré. Il se compose d’un volume, publié en deux langues, l’anglais et le suédois.

La natation ouverte aux femmesLes épreuves de natation féminines y firent leur entrée.

.Les premiers concours d'art et de littératureSous le pseudonyme de Georges Hohrod et de M. Eschbach, le baron de Coubertin a remporté la première place pour son "Ode au sport" qui "louange le sport sous une forme à la fois très littéraire et très sportive". (Illustration: "Les sports d'hiver" of Carlo Pelligrini, winner of the painting competition of the Concours d'Art)

Elle représente la marche des nations, chaque athlète portant un drapeau virevoltant, et tous allant vers le même but commun, les Jeux Olympiques. La nudité des athlètes faisaient référence aux Jeux de l'Antiquité, cependant jugée trop "osée" par quelques dirigeants, cette affiche ne fut pas diffusée dans certains pays.

Ouverture officielle des Jeux par :Sa Majesté le Roi Gustav V

La cérémonie d'ouverture des Jeux.

Le revers de la médaille comporte une représentation de héraut annonçant les Jeux Olympiques devant un buste de Pehr Henrik Link, le « père » de la gymnastique suédoise. L’inscription suivante est gravée sur le pourtour de l’objet : « Olympiska Spelen/Stockholm 1912 »

à Stockholm


Comments

    There are no comments for this Glog.