civilisation du nil en égypte

In Glogpedia

by melissabourque2001
Last updated 4 years ago

Discipline:
Social Studies
Subject:
Ancient History

Toggle fullscreen Print glog
civilisation du nil en égypte

Civilisation du nilen Égypte

Saviez vous que chaque ville en Égypte avait sa propre divinité ,cettais un dieu représenté sous la forme d'un animal.

Saviez vous que en Égypte, avant l'apparition de la notion de Dieu, le pouvoir magique était renfermé dans le hiéroglyphe d'un screpte.Cettais l'un des symboles les plus durables de pouvoirs divin.

Les Dieux, ont beaucoup en commun avec les hommes : ils peuvent naître, vieillir, mourir : ils ont un corps qu'il faut nourrir, un nom, des sentiments. Mais ils se différencient par leur nature exceptionnelle: leur corps, composé de matières précieuses, est doté d'un pouvoir de transformation, leurs larmes peuvent donner naissance à des êtres ou des minéraux.

Aménagement agricolte L'aménagement agricolte en Égypte est que chaque terrain de agriculture est entouré d'un petit canal ce qui fait pousser les aliments plus rapidement.

ÉcritureL'écriture hiéroglyphique égyptienne est figurative.Les caractères qui la composent représentent en effet des objets tels que les plantes,des figures de dieux,d'humain et d'animaux.

Culture  Durant des millénaires, l’Égypte a conservé une culture complexe et stable qui influença des cultures plus tardives d'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique. Après l'ère pharaonique, elle a même été influencée par l’hellénisme , le christianisme, puis l'islam. De nos jours, de nombreux aspects de la cultures égyptienne sont en interaction avec des éléments plus modernes, en particulier l'influence de l'Occident.

La civilisation du Nil a vécu il y a environ 5000 ans jusqu’au début de l’ère chrétienne (naissance du Christ) sur les terres de l’Égypte actuelle par example le célèbre fleuve, le Nil.Le secret d’une terre si riche aux abords du Nil provient du phénomène de la crue des eaux qui survient chaque saison de pluie.


Comments

    There are no comments for this Glog.